À PROPOS

Virginia, créatrice de Lou Rédac

Parfois, la vie nous fait prendre de curieux virages. L’un deux a complètement changé le cours de mon histoire… Comment suis-je passée de fonctionnaire à rédactrice web SEO indépendante ? Vous voulez tout savoir ? Voici mon parcours.

Mon cœur andalou

Je suis née en 1973 de parents immigrés espagnols. Après avoir résisté à l’oppression franquiste, mes grands-parents fuient l’Andalousie. C’est ainsi que ma famille arrive à Montpellier dans les années 60. Je grandis dans un quartier populaire à la mixité sociale, dont je garde de beaux souvenirs. Notre double culture m’apprend la tolérance et l’ouverture d’esprit.

L’écriture comme refuge

Asthmatique depuis ma naissance, les livres, la musique et les arbres sont mes refuges. J’apprends le français à l’école et dans les livres ; je tombe rapidement amoureuse de la langue de Molière. Je tiens un journal intime, comme beaucoup d’adolescentes à cette période, et j’écris des poèmes en cachette. Les mots deviennent ma respiration !

Mon parcours professionnel

 

À 17 ans, je sors de ce doux cocon familial pour commencer ma vie professionnelle. Rêvant d’être psychologue clinicienne, je suis des études de psycho à l’université Paul Valéry à Montpellier, tout en enchaînant les petits boulots. Un poste de secrétaire-comptable dans une imprimerie m’est proposé et je décide d’abandonner mon rêve pour une sécurité financière.

En 1998, je suis embauchée dans une mairie, où je sers le public pendant vingt-trois ans. Mon sens de l’écoute et mon empathie naturelle m’ont permis de me sentir utile pour aider les usagers dans leurs démarches, du moins les premières années. Étant en permanence face au public, dans une ambiance souvent tendue, je commence à m’essouffler et à aller au travail à reculons. Je m’ennuie souvent et pour nourrir mon esprit, je tente une reprise d’études, Psychologie, puis Lettres Modernes que j’abandonne à nouveau. Je cherche déjà ma voie sans vraiment la trouver. Peu à peu, cette vie me rend triste et détériore lentement mon état de santé.

 

Bore-out

Un mardi matin, fin 2018, lors d’une énième réunion de travail à la mairie, tout bascule. C’est le bore-out ! Je m’arrive plus à me concentrer, plus rien ne m’intéresse, je m’ennuie à mourir et rêve d’un ailleurs en regardant par la fenêtre. Je sais à cet instant précis que je ne suis plus à ma place ! Le midi, je rentre chez moi et je m’écroule. Je ne peux plus retourner au travail, c’est au-delà de mes forces. Je ne le sais pas encore, mais c’est le début d’une lente descente aux enfers…

Le corps parle

Peu de temps après, j’ai un accident de voiture et j’enchaîne les soucis de santé. Mes poumons lâchent, je suis hospitalisée d’urgence ! J’étouffe littéralement dans cette vie que je n’avais pas vraiment choisie. Je me bats alors comme une « guerrière » (c’est le mot de mon fils) et je traverse cette tempête intérieure. Pendant ma longue convalescence, la sophrologie et la méditation sont une révélation : j’apprends à respirer, à écouter mon corps et mes besoins et, le plus important, à m’aimer.

La poésie pour survivre

Comme un élan de survie, je retrouve mes amis de toujours : les mots. Je connais leurs parfums, leurs odeurs, leurs sons, leurs doubles significations, leur puissance… puisque que je n’ai jamais cessé d’écrire de la poésie. J’autoédite plusieurs recueils de poèmes durant cette période de guérison.

Écouter son corps et apprendre à s’aimer

Parce que la vie est une série d’expériences et qu’elle vous remue, il est important d’écouter les signaux du corps.

Suivre l’appel des mots pour éveiller le loup

Je me dis qu’il y a bien un moyen de faire de sa passion un métier. Alors, je cherche sur Internet comment gagner sa vie en écrivant. C’est alors que je tombe « par hasard » sur les vidéos de Lucie Rondelet au sujet du métier de rédactrice web. Je sais tout de suite que c’est la voie à suivre !

Une formation qui change la vie

Une fois sur pied, je vide mes fonds de tiroir pour m’inscrire à la formation rédaction web. C’est le plus bel investissement de ma vie ! La formation de Lucie Rondelet, étant complète, m’a permis de trouver ma voie et de la suivre avec détermination. Je ne compte ni les jours ni les nuits, je dévore les cours, je fais les exercices demandés tout en m’entraînant sur une plateforme de rédaction. Cet effort acharné devient ma nouvelle raison de vivre et je m’y accroche comme une bouée de sauvetage.

Un confinement heureux

Comme pour tout changement, ça ne se fait pas d’un coup de baguette magique ! Je
continue mon activité à la mairie malgré tout. Je suis définitivement « allergique » à ce travail, à cet environnement.

C’est là qu’un virus arrive et paralyse le monde entier. Et moi, je respire enfin ! Pendant le confinement, je ressens un vrai soulagement : plus besoin de retourner au travail. En parallèle, j’attrape le virus (passionnant) de la rédaction web : j’écris sans relâche des articles de blog bénévolement, je continue d’apprendre et tisse peu à peu, toute seule dans le silence, ma reconversion professionnelle.

Les débuts de Lou Rédac et la symbolique

Lorsque je me sens prête, fin 2020, je demande une autorisation de cumul d’activités pour créer mon entreprise. Je voulais travailler seule, m’organiser à ma façon, prendre mes propres décisions, faire enfin un métier qui me passionne. Et c’est ce que j’ai fait !

Lou Rédac est née le 4 janvier 2021. C’est mon deuxième bébé. Lou est ma patte d’écriture et mon pseudonyme de poétesse : Lou Poesis. Une histoire personnelle est rattachée au loup, mon animal-totem.

Loup, c’est aussi :

  • le deuxième prénom de mon fils ;
  • un clin d’œil à Virginia Woolf dont j’ai dévoré les livres étant adolescente ;
  • une référence aux Lettres à Lou d’Apollinaire, un poète que j’affectionne particulièrement.

Je décide donc d’appeler mon entreprise Lou Rédac. Lorsque j’obtiens mon numéro Siret, je me sens grandir et être enfin libre !

Peindre le mot résilience

Il me reste une ombre à mon tableau : je travaille toujours à la mairie, en télétravail, puis en présentiel quelque temps. Mais aujourd’hui mon projet est clair : je vais partir de la fonction publique territoriale pour devenir rédactrice web SEO.

C’est un accident qui précipite les choses en mai 2021. Je me brise la malléole lors d’une randonnée et me fais opérer dans la foulée. Mon corps m’envoie encore un signal : ce travail me “casse les pieds” ! Au même moment, les fonctionnaires obtiennent le droit de demander une rupture conventionnelle. Je saute sur l’occasion !

Respirer enfin !

En novembre 2021, mon employeur accepte ma demande de rupture conventionnelle. C’est un grand pas dans ma vie, un pas de géant ! Mais mon entourage ne comprend pas ma décision et projette ses propres peurs sur moi. J’œuvre seule contre l’avis de tous. J’y arriverai coûte que coûte !

Depuis, admiratifs de mon parcours, certains membres de ma famille et amis m’encouragent ; leur soutien nourrit ma volonté et entretient mon état d’esprit positif. Avec mon déterminisme, et bien sûr les mots, je cultive mon élan de vivre, de survivre et de renaître. C’est ce qui m’a sauvée !

Rédiger et s’engager corps et âme dans l’aventure

Mes débuts de rédactrice freelance se passent bien, tout est fluide. Quand je reçois ma certification de formation avec une note de 4 plumes sur 5 (4,25 pour être précise !), je prends confiance en moi. Tout va très vite, je trouve rapidement des clients et je goûte au bonheur de me lever chaque matin pour œuvrer.

Lou Rédac : accompagner et faire briller les clients

Pour moi, être rédactrice web SEO, c’est être actrice du développement d’une entreprise (PME et indépendants). L’écriture web ne s’improvise pas et bien que l’intelligence artificielle gagne du terrain, il est certain que le cerveau humain restera la priorité si l’on veut obtenir de bons résultats. La sensibilité est ce qui caractérise l’homme et la femme. L’écriture est son mode d’expression pour être entendu et vu. Sur Internet, il est important d’aller à l’essentiel tout en apportant une plus-value d’informations (fiables) au visiteur d’un site. C’est là toute la différence dans ce vaste métier.   

Mes valeurs

Mon intuition me guide vers des clients ayant des valeurs proches des miennes :

  • Curiosité
  • Humilité, générosité
  • Bienveillance
  • Liberté
  • Sensibilité
  • Transmission, partage
  • Engagement

Mes thèmes de prédilection

Les sujets que j’affectionne particulièrement sont tournés vers :

  • le développement personnel ;
  • la communication digitale : rédaction web, SEO, marketing digital ; e-commerce, sites web, l’intelligence artificielle… ;
  • la reconversion professionnelle ;
  • l’habitat, l’environnement, l’écologie ;
  • les entreprises BtoB et BtoC ;
  • la jeunesse, les seniors ;
  • les animaux ;
  • les guides de voyages, lieux à découvrir, régions/pays ;
  • les sorties sportives et culturelles ;
  • la spiritualité, le bien-être ;
  • la psychologie, la sociologie ;
  • la littérature, la poésie…

Avançons ensemble !

Parce que savoir s’entourer permet de faire avancer les projets, Lou Rédac collabore avec :

Diplo SEO pour faire décoller votre trafic et gagner en référencement naturel !

Brigitte (BDESIGN WEB) et Xavier (XT DESIGN WEB) pour le webdesign et le graphisme de votre site Internet.

Vous avez besoin de visibilité ? Vous êtes prêt à faire décoller votre activité ?

S’ouvrir au monde et voir fleurir les projets

En 2022, Lou Rédac s’est ouvert au marché espagnol. C’est merveilleux pour moi d’écrire dans ma langue maternelle et d’œuvrer dans le pays de mes ancêtres ! Je navigue actuellement entre l’Andalousie et le sud de la France.

Je suis également correctrice de manuscrit. Ce qui est pour moi un privilège de découvrir en avant-première les œuvres des auteurs et apporter mon infime touche à leur création.

Alors, si mon parcours vous inspire et que vous ressentez le besoin de me contacter, faites-le ! C’est dans le présent que s’accomplissent nos rêves les plus éclairés !